Jean-Marie Fage - Tracer la lumière

 

Introduction

 

« Jean-Marie Fage est toujours inspiré par ce qu’il voit,

et que pour lui,

peindre consiste à déposer un instant poétique sur la surface plane. »

 

 

L’exposition Jean-Marie Fage. Tracer la lumière présente des œuvres des années 1940 à nos jours,

réunies par affinités, sans réel souci de chronologie.

Jean-Marie Fage a aujourd’hui 94 ans. Il n’a jamais cessé de voir le monde en poète et de peindre.

Dessinateur et coloriste, il sonde le réel.

De son enfance au bord de la Sorgue, à La Chapelle près de Lacoste, où il vit depuis plus de quarante ans,

entouré de sa famille et de ses amis, il construit avec constance une œuvre discrète qui invite à la contemplation silencieuse.

À la fin des années 1940, sa rencontre avec René Char, l’amitié bienveillante d’Auguste Chabaud

et du critique d’art Fritz Vanderpyl, le confortent dans sa vocation de peintre et élargissent son univers poétique et plastique.

Fort des encouragements de Georges Braque, il s’installe à Paris en 1950 avec la volonté de devenir artiste.

Il fréquente assidûment le Louvre, les expositions d’art moderne, et dans les tout premiers temps, l’atelier d’André Lhote.

Il admire, étudie et copie les peintres, des primitifs aux modernes, sensible à la fraîcheur des couleurs de Fra Angelico, à la pureté de la composition de la Pietà d’Enguerrand Quarton, à la simplicité « miraculeuse »

de Corot, à Cézanne, Bonnard, Vuillard, Braque ou Rouault.

Il peint, guidé par la passion, la curiosité et l’instinct. Pour subsister, il devient dessinateur puis collaborateur d’architecte.

En quête de lumière et de « motifs », il choisit de revenir à L’Isle-sur-la-Sorgue en 1963.

Retrouver les paysages familiers du Vaucluse déclenche une série de peintures

où afflue la couleur bleue qui simplifie et affirme les plans et les volumes

en soulignant les lignes de force des compositions.

Il partage encore son temps entre architecture et peinture jusqu’en 1976.

Depuis, il peut se consacrer pleinement à la peinture dans son atelier au milieu de la nature.

 

Odile Guichard et Gilles Fage

commissaires de l'exposition

Bande annonce du film de l'exposition "Jean-Marie Fage, Tracer la lumière"

Felis Prod